Découper une mangue en cubes


Choisir une belle mangue, elle doit être souple au toucher.

La couleur de la peau n’a pas d’incidence sur l’état de maturité du fruit ( elle dépend de sa variété).

La mangue possède un long noyau qu’il convient de contourner  lors de la coupe de chaque moitié du fruit ( appelée aussi joue de mangue) .

Comment découper une mangue en cubes

de la taille du quadrillage dépendra la taille des cubes de mangue !

Conférence impératrice…poire au riz

Il va falloir un bon référencement pour que cette recette sorte sur les moteurs de recherches…L’appellation poire au riz – ou pomme au riz la recette du grimoire de Mercotte dont je me suis inspirée- je trouve cela..bof ! Alors conférence (parce que j’ai utilisé des poires du même nom) et impératrice (comme l’ entremet assez proche de celui-ci) cela me plaît mieux.

Enfant je réalisais souvent des riz au lait, gâteaux de semoule (on achetait les préparations Alsa)…j’adorais ça….

J’ai réduit les proportions pour un moule  à charnière d’un ∅ de 17 cm et 7 cm de hauteur pour les proportions originales c’est ici

Patidou, tout doux tout choux ….

Le patidou fait partie de la famille des courgettes et citrouilles.Très présent sur la blogosphère “cuisine” du fait de son joli minois et de son  agréable goût de châtaigne -voir de noisette- il se décline en version salée – très souvent farçi- mais aussi sucrée.

C’est vers cela que tend ma recette..J’utilise le patidou dans tout son ensemble et le farçi d’un mélange  composé d’ingrédients  gourmands et parfumés aux saveurs automnales…

 

Au tigre d’Asie

Le  tigre blanc vous  souhaite la bienvenue dans ce sympathique restaurant cambodgien qui a ouvert ses portes il n’y a pas tout à fait un an, où précédemment  la Mamounia et le Palais Tan ont occupés le même emplacement, au 110 route de Dijon à Beaune.

 

La physionomie des lieux n’a pas changée, toujours deux salles qui ont été peintes de rouge et de gris. la décoration est très sobre – quelques statuettes sur la cheminée et tableaux aux murs.

Désormais la cuisine y est à nouveau asiatique, la maison est tenue par Dara-Muny et sa maman officie aux fourneaux. La carte est relativement courte (pour un restaurant asiatique) de nombreuses formules sont proposées….  Deux plats typiquement cambodgiens sont proposés en plus le vendredi ( Sur FB @autigredasie toutes ces spécialités sont expliquées avec la petite histoire qui va avec…)

Notre menu à 12 € (boisson non comprise)

3 plats pour la formule express ( notre choix du jour) avec une entrée de la carte, puis l’ardoise pour les plats chauds et un dessert à la carte).

Nous nous sommes régalées pourtant nous sommes difficiles en matière de cuisine asiatique  (une métisse et une carteronne).. Tout est frais, gouteux, les fritures ne sont pas grasses, les légumes croquants, la sauce-aigre douce subtilement dosée..et cerise sur le gâteau on ne sent pas la friture à plein nez en partant!!!

il y a aussi la formule plats à emporter !

 

Enregistrer

Le pré aux clercs, les brasseries par Georges Blanc

C’est ici que  maman a décidé  de m’inviter pour la Sainte Laure – toutes les occasions sont bonnes pour faire les gourmandes !- comme on dit à Marseille. La brasserie  selon Georges Blanc  vient d’ouvrir ses portes dans l’ancien restaurant le pré aux Clercs du Chef Billoux à Dijon.

Il fait beau, nous optons pour la grande terrasse protégée par d’immenses parasols. La table style brasserie est simple et de bon goût, de jolis couverts… Quelques petites gougères nous font patienter.. un verre de Macon blanc nous réhydrate.

style brasserie

la formule du jour ou  à la carte.. Nous optons pour la carte….en effet maman a repéré des grenouilles! .

Des grenouilles et un burger au boeuf Salers

Notre choix fut bon, nous nous sommes régalées. La viande de mon burger – non pas hachée mais coupée au couteau –  était divine.. et tes grenouilles maman ?

délicieuses parce que cuites au bon beurre !

Le choix des desserts

Pavlova glacée à la framboise et le dessert du jour composé d’un biscuit sur une  compotée d’abricots et d’une crème à la pistache .Le chef pâtissier désucre volontier ses créations et cela n’est pas pour nous déplaire.

Un agréable moment gourmand dans cette brasserie selon Georges Blanc, il y a des plats pour tous les goûts, pour toutes les bourses – la formule du jour est d’un bon rapport qualité/prix, le service relativement rapide.

une petite visite du restaurant côté intérieur ça vous dit ?

il y a des citations de célèbres gastronomes peintes sur tous les murs..j’adore !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

plus

Causerie Et patati et patata

Comme dans le milieu du sport, les chefs arrivent, quittent palaces, pâtisseries luxueuses pour de nouvelles aventures quelques fois à l’autre bout du monde. Voici les nouveaux départs donc nouvelles arrivées de nos célèbres chefs pâtissiers français.

Le mercato printanier de la pâtisserie 2017   extrait du blog Bec sucré parigot

 

Du vegan qui en jette !

 

Enfin des recettes vegan façon haute couture !.

Longtemps le peu de livres concernés par les cuisines alternatives manquaient de style,le dressage très simple, un peu pauvret donnait l’impression que pour manger sain il fallait manger moche ou du moins pas beau !

Aujourd’hui les éditeurs surfent sur la vague de ce créneau porteur. Il n’y a qu’à voir le nombre de belles publications culinaires (veggie, healthy etc..) et de très beaux livres de cuisine sur ces mêmes thèmes  foisonnant sur les rayons des maisons de la presse et autres librairies..Est ce que toutes tiendront la route ?  le temps nous dira si, ces prises de conscience, mais hélas aussi ces modes, résisteront. Comme l’a si bien écrit Jean de La bruyère dans Les caractères

Une mode a à peine détruit une autre mode, qu’elle est abolie par une plus nouvelle, qui cède elle-même à celle qui la suit, et qui ne sera pas la dernière : telle est notre légèreté.

Pour en revenir à ce livre, ne passez pas votre chemin si vous ne vous sentez pas concerné par le veganisme, vous découvrirez une pâtisserie végétale, légère et surtout très goûteuse…parole de bec sucrée !

Pâtisserie Vegan de Bérénice Leconte

Destiné au grand public, un livre professionnel réalisé par une professionnelle . Avant d’entrer dans le vif du sujet petit tour du côté du matériel, des ustensiles là rien de nouveau, on connaît.

Premier chapitre il convient de faire connaissance avec de nouveaux ingrédients qui remplaceront toute provenance animale .Les explications sont très claires et c’est là que la professionnelle intervient en expliquant, par exemple, les nombreux rôles de l’oeuf dans la pâtisserie (coloration, agent de texture, de liaison, de foisonnement) et par quoi il conviendra de le remplacer afin obtenir une similitude (tofu,  graines de lin, de chia) et pour remplacer un blanc d’oeuf monté en neige, une réduction de jus de cuisson de pois chiches longuement fouettée …. Surprenant non ? Tout cela est résumé dans un tableau récapitulatif avec le dosage précis..

Comment remplacer le lait et la graisse animale par des laits, margarines et huiles végétales tout est là …

Photo Laura Veganpower

Puis arrive le chapitre des réalisations pâtissières en commençant comme tout livre de cuisine qui se respecte par les bases (pâtes, crèmes) afin de réaliser un savarin exotique, un 1000 feuilles, en passant par le fraisier, l’opéra, les viennoiseries.. et quand on maîtrise les bases à nous la créativité…Certaines recettes sont expliquées pas à pas  et les photos de Laura Veganpower sont très gourmandes.

Photo Laura Veganpower