Chocolate tour à Paris


Aujourd’hui pas de recette, mais de quoi vous faire quand même saliver!

Ma petite soeur a eu la belle idée de m’offrir, comme cadeau d’anniversaire, une virée chocolat haut de gamme dans notre chère capitale.

Rendez-vous devant la boutique de Patrick Roger au 108 Boulevard st Germain. Notre guide nous attendait ainsi qu’une dizaine de gourmands, qui s’extasiaient déjà devant  la vitrine où,  sculptée dans un bloc de chocolat et couchée sur un tapis de grué de cacao, une magnifique lionne ou panthère finissait son repas. Chapeau l’artiste!

Sculpture de Patrick Roger
Sculpture de Patrick Roger

Nous avons franchi la porte de la boutique… et là une merveilleuse odeur de chocolat nous a enivrés, nos yeux ne savaient plus où regarder tellement le spectacle était beau..Regardez vous même….

Création Patrick Roger                          Création Patrick Roger

Puis ce fut chez  Arnaud Larher où je n’ai pas pris de photos mais où j’ai dégusté un sublime   chocolat praliné noix de coco.Je ne connaissais pas ce maître chocolatier mais je ne peux que le conseiller aux amateurs de chocolat.

Chez Pierre Hermé, le groupe est resté sur le trottoir pour déguster un chocolat Ispahan(rose, framboise, litchi) ou Mogador (chocolat au lait, fruit de la passion) les parfums vedettes de la maison, tant la boutique était petite et déjà remplie de gourmands venus se faire plaisir.Je me suis quand même faufilée  et j’ai pris quelques clichés à la sauvette…c’est tellement beau!

côté chocolat...
côté chocolat…
côté fruité....
côté fruité….

Une halte chez Henri Leroux célèbre caramélier devant l’éternel, puisqu’il serait à l’origine de la création du caramel au beurre salé ( marque déposée). En 2006 la maison Henri Leroux fut rachetée par une société japonaise de pâtisserie haut de gamme, ce qui explique une fusion franco-japonaise  présente dans de nombreux chocolats ( en ce qui me concerne j’ai goûté un chocolat au poivre du Sichuan sur un socle de nougatine…) Cette baie, car ce n’est pas un poivre à proprement parler, se marie délicieusement avec le chocolat noir. J’avais découvert, il y a quelques années, cette association en  réalisant une recette de   truffes au chocolat et poivre du Sichuan  de Pierre Hermé et j’ai beaucoup aimé.

Une halte à La tarte tropézienne ( afin de remplacer un chocolatier fermé ) où l’on  a pu goûté une baby tarte tropézienne ( je n’ai pas retrouvé ce parfum de fleur d’oranger si caractéristique de ce gâteau) et puis pour finir en beauté    Un dimanche à Paris un concept restaurant, salon de thé, cours de cuisine, boutique (de très jolis gâteaux design nous faisaient de l’oeil ) mais nous n’avons pas cédé à la tentation tant le chocolat chaud qui nous a été offert était  gourmand !

  “Que de la crème et du chocolat!!”   nous a dit la vendeuse!!

Comme quoi

“simplicité et  qualité = gourmandise”

ainsi s’achevait notre chocolate tour. Nous sommes retournés chez Patrick Roger et chez Larher acheter de quoi prolonger le plaisir nous y avons  même eu une petite réduction….

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *