Tous les articles par L'Or

A propos L'Or

Comédienne et marionnettiste durant 28 ans, puis une formation de cuisinier (et le diplôme qui va avec) me voici devenue en 2010, Chef à domicile. Je propose différentes prestations culinaires allant de la réalisation d’un apéritif dînatoire à celui d’un repas à table en passant par un buffet ainsi que des ateliers de cuisine et pâtisserie ( le tout toujours à domicile).

Recettes de base pour vos desserts .


Biscuit roulé à la japonaise

Dacquoise amande

Dacquoise noix de coco

Ganache montée au chocolat blanc

Ganache montée au chocolat et praliné

Glaçage miroir à colorer

Glaçage miroir chocolat noir

Lemon curd

Macarons

Mousse au chocolat noir, blanc, au lait

Pâte à choux

Pâte d’amande, de noisette, noix de pécan, pignons de pin

Courges, potirons et cie….

Patidou di dou da
acrylique sur papier
Carole Fuhrmann

Cucurbitacée est le nom générique des plantes dicotylédones.

Au sein de la famille cucurbitacées on trouve les variétés alimentaires suivantes :

les courges-citrouilles-potirons

Les concombres-courgettes-pastèques

Retrouvez ici un Panel de courges et leurs utilisations

Les courges en cuisine.

On aime son côté doux,sucré mais on peut aussi l’associer ou la relever avec des ingrédients plus forts en goût.

Les courges se cuisinent de multiples façons.

A nous les soupes, veloutés et pour un plat plus complet on peut y ajouter un trait de crème fraîche, des lardons, des oignons frits, des éclats de châtaignes, des dés de pomme ou poire… servie dans sa coque pour un effet wahou !

Pour les purées, gratins, tartes salées, soufflés on ajoutera du fromage de chèvre, de la feta, du parmesan, du roquefort ou autre fromage bleu, ou un fromage à pâte pressée type comté, beaufort, cantal.

Faciles à farcir aussi la chair cuit lentement en s’imprégnant des saveurs de la farce.

En desserts : elles s’utilisent en tartes sucrées,  gaufres, beignets, gâteaux, confitures… Leur avantage c’est ce côté doux, qui permet de les utiliser sans trop rajouter de sucre .

Cuisson de la courge

Suivant l’ utilisation vous pouvez la cuire à la vapeur, au four afin de concentrer ses arômes lorsque vous avez besoin d’une purée sèche (pour des gnocchis par exemple). Je la cuit rarement à l’eau (elle en contient déjà beaucoup) à part pour la soupe où je la coupe en cubes, la fait revenir avec des oignons ou poireaux puis je mets un petit verre d’eau et laisse cuire .Je la mixe et rajoute bouillon, lait ou crème suivant la consistance désirée.

La cuisine et pâtisserie nord américaine, française, asiatique donnent la part belle à l’utilisation des courges mais elles sont quasiment présentes dans les cuisines du monde entier.

En version sucrée ou salée les courges adorent les épices, alors n’hésitez pas à booster vos préparation en ajoutant des mélanges d’ épices pour tagines, curry, poudre à pain d’épices, gingembre frais râpé ou sec en poudre, etc…

voici quelques recettes, d’autres viendront car la saison des courges est longue et je les adore !

Curry de courge muscade au lait de coco

Crumble d’automne

Moelleux léger au chocolat, crème de potimarron au rhum

Autour du coing

Je suis dans les coings jusqu’au cou (merci Isabelle d’être allée sur l’échelle afin de me choisir les plus beaux spécimens mûrs à point)…

Recettes salées, sucrées j’ai des idées plein la tête je les post les unes après les autres car la saison sera terminée et je n’aurai pas fini mes articles…

Alors d’abord une grande découverte :

Peler les coings c’est une épreuve, de plus en plus de recettes utilisent les coings non pelés mais pour les autres :

Précuire les coings à la vapeur entre 10 et 15 minutes, laisser les refroidir et ils s’éplucheront à l’économe avec une faculté déconcertante (comme des poires).

Chutney de coings, courge muscade et épices ( à venir)

Beurre de coings

Marmelade de coing à l’orange et gingembre

Tarte au coing d’Isa

Triangles aux noisettes et coing